Tout sur le MBA Intelligence économique et marchés africains (vidéo) 2018 : Knowdys met à jour 21 études de marché sur l’Afrique Un master Management et Commerce International orienté Afrique 35 formations spécialisées et certifiantes en intelligence économique

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

La Tunisie à la conquête de l’Afrique de l’Ouest par la mer

La Tunisie  à la conquête de  l’Afrique de l’Ouest par la mer

[Africa Diligence] Les ports africains connaissent depuis quelques années un essor important, tiré par l’augmentation du trafic maritime avec le reste du monde, et même à l’intérieur de l’Afrique. Conscient de ce fait, la Tunisie lancera dans les prochains mois de nouvelles lignes maritimes commerciales directes  entre les ports tunisiens de Gabes & Sfax et l’Afrique de l’Ouest.

La future ligne est composée de liaisons directes entre les ports tunisiens de Gabes et Sfax et les ports de Dakar (Sénégal), d’Abidjan (Côte d’Ivoire) et de Tema (Ghana). Selon le ministère tunisien du Transport, les négociations sont en cours avec la Compagnie tunisienne de navigation (CTN), qui devrait prendre en charge la garantie financière du projet de la future ligne maritime.

Déjà il y a plus d’un an, les choses étaient à une phase très avancée. Lors de la 35e Conférence annuelle des chefs des missions diplomatiques et consulaires tenue en Tunisie en septembre 2017, le ministre tunisien de l’Industrie et du commerce, Zied Laâdhari, avait d’ailleurs révélé que cette nouvelle ligne maritime devant relier son pays à l’Afrique de l’Ouest ou l’Afrique australe en passant par le Maroc, était à l’époque dans sa phase d’études finales. En retour la région Ouest africaine pourrait bénéficier des produits commercialisé par la Tunisie, le chemin inverse permettra aussi aux produits locaux d’avoir accès au marché tunisien.

Au même moment le pays envisage entamer d’autres fronts. Un accord sera signé en avril 2018 pour l’intégration de la Tunisie au Comesa, le marché commun des 19 États d’Afrique orientale et australe, qui compte aujourd’hui quelque 500 millions de consommateurs. Au-delà du continent, la Tunisie compte également lancer une future ligne maritime commerciale vers les ports de la Jordanie et des pays du Golfe.

Le transport maritime est un pilier du commerce international et l’un des principaux moteurs de la mondialisation .Quelques 80% des échanges mondiaux en volume et plus de 75% en valeur sont transportés par mer et manutentionnés dans les ports. Le transport maritime africain représente 3% seulement des volumes mondiaux de marchandises transportés par voie maritime. Il est donc impératif de revitaliser ce secteur.

La Rédaction (avec Jacques Abalo)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire