Tout sur le MBA Intelligence économique et marchés africains (vidéo) 2018 : Knowdys met à jour 21 études de marché sur l’Afrique Intelligence économique en Afrique : après Ouaga, le CAVIE forme à Dakar 35 formations spécialisées et certifiantes en intelligence économique

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Les cigarettiers suisses jettent leur dévolu sur l’Afrique

Les cigarettiers suisses jettent leur dévolu sur l’Afrique

[Africa Diligence] Les compagnies de cigarettes se sont tournées vers les pays en développement, et notamment vers l’Afrique. Selon l’Observatoire du tabac en Afrique Francophone (OTAF), « la stratégie cynique de l’industrie, cible l’Afrique comme son plus fort potentiel de développement. L’exemple Suisse est patent, le pays vise désormais l’Afrique pour faire prospérer son industrie.

Comment les «cigarettes made in Switzerland» enfument l’Afrique? C’est le sujet de l’enquête que va mener la journaliste indépendante Marie Maurisse si Public Eye parvient à récolter les 15 000 francs nécessaires via son crowdfunding lancé hier. Pour fêter ses 50 ans, l’association avait invité des journalistes et collaborateurs d’ONG à soumettre des projets d’enquête sur les pratiques douteuses de sociétés suisses dans les pays pauvres. Sur les 55 propositions provenant de 22 pays c’est le projet de Marie Maurisse qui a retenu l’attention du jury. «Les cigarettiers font partie des piliers de l’économie suisse. Mais il est difficile d’obtenir des informations sur leurs pratiques, notamment dans les pays pauvres», relève Géraldine Viret, responsable médias de Public Eye.

En Suisse, comme dans tous les pays à hauts revenus, le gouvernement multiplie les politiques de prévention et augmente les taxes pour freiner le tabagisme. Marie Maurisse a identifié trois stratégies que les cigarettiers ont mises en place pour continuer à prospérer: un lobbying intense pour étouffer la lutte antitabac, la création de produits dérivés vendus comme moins nocifs et la conquête de nouveaux marchés. Et c’est sur l’Afrique qu’ils ont jeté leur dévolu. «La consommation du tabac est en baisse dans les pays développés tandis qu’elle ne cesse d’augmenter dans les pays en voie de développement. Chaque année, 28 milliards de cigarettes sont fabriquées dans les usines suisses et la plupart sont destinées aux marchés étrangers. C’est en Afrique qu’il y a le plus de ces exportations», explique la journaliste. Selon l’Organisation mondiale de la santé, le continent africain est même déjà asphyxié par l’explosion du tabagisme.

L’enquête de notre consœur portera sur la composition des cigarettes fabriquées en Suisses et exportées en Afrique ainsi que sur le marketing mené auprès des jeunes Africains. «Je n’aimerais pas révéler trop de détails, de peur que cela me porte préjudice dans mon enquête. Mais ma première hypothèse, c’est que la composition des cigarettes destinées à l’Afrique est encore plus nocive que pour celles vendues en Suisse ou en Europe. Les normes suisses ne permettraient pas leur commercialisation chez nous. D’autre part, les jeunes sont, là-bas comme ici, les premières cibles des stratégies de croissance cyniques de ces multinationales. J’aimerais me rendre sur place pour analyser comment les cigarettiers s’y prennent pour séduire cette tranche de population.»

La journaliste est convaincue que si Philip Morris, British American Tobacco et Japan Tobacco ont leurs sièges chez nous, c’est pour échapper aux normes européennes. Une thématique qu’elle aimerait aussi approfondir. Pour soutenir son enquête, il suffit de taper «Public Eye» sur Wemakeit.

Si l’industrie du tabac avance souvent l’argument selon lequel le tabac serait favorable pour les pays en développement, car il serait source d’emplois, de recettes fiscales et serait bénéfique en terme monétaire. Toutefois, il convient de noter qu’au moment de faire le ratio entre avantages et inconvénients du tabac, l’on se rendrait vite à l’évidence  des graves conséquences du tabac sur la santé des populations africaines.

La Rédaction (avec Anne-Charlotte Müller)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

0 Commentaires

Laisser un commentaire