Tout sur le MBA Intelligence économique et marchés africains (vidéo) 2018 : Knowdys met à jour 21 études de marché sur l’Afrique Un master Management et Commerce International orienté Afrique 35 formations spécialisées et certifiantes en intelligence économique

L'Edito de Guy Gweth

Chaque semaine, le président du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) vous entraine dans les arcanes de la géoéconomie et de la géostratégie africaines.

Lire la suite

Pourquoi le Maroc attire tant les investisseurs ?

Pourquoi le Maroc attire tant les investisseurs ?

[Africa Diligence] Les investisseurs étrangers cherchent avant tout la réponse à la question politique de la sécurité de leurs investissements dans un pays. Ils veulent avoir une confiance totale. Forbes vient de publier son classement annuel des meilleurs pays pour faire du business en 2018, le Maroc est classé en première position pour les pays de l’Afrique du Nord.

153 économies sont classées par rapport à la facilité d’y investir. Le haut de la liste indique un environnement réglementaire plus propice et des conditions économiques, politiques et sociales plus favorables à la création et au développement d’entreprises.

Selon le magazine Forbes, le classement des 153 pays est basé sur 15 facteurs différents incluant les droits de propriété, l’innovation, les taxes, la technologie, la corruption, la liberté (personnelle, commerciale et monétaire), la bureaucratie et la protection des investisseurs.

Pour 2018, la palme du meilleur pays pour le business est remportée par le Royaume-Uni. Et ce malgré les craintes concernant initialement son départ de l’Union européenne.

Le Maroc est classé 55e sur la liste, la Tunisie 96e, l’Égypte 101e, l’Algérie 124e, la Mauritanie 142e, et la Libye 149e. D’après ce classement, le Maroc est le 1er hub d’investissements dans le Maghreb et au Nord d’Afrique.

Parmi les éléments qui attirent les investisseurs au Maroc, nous citerons entre autres la stabilité politique ; les accords de partenariat que le Maroc a signé avec l’UE et celui de Libre Échange avec les États-Unis. Les investisseurs étrangers qui s’installent au Maroc intègrent dans leur stratégie d’en faire une plateforme de développement vers l’Europe ou les USA. Ils viennent créer de la valeur ajoutée locale au Maroc pour bénéficier de ces avantages de marchés destinataires. L’exemple type est celui de Légler avec une délocalisation au Maroc qui devait être partielle et qui concerne en fin de compte la totalité de la capacité de production au Maroc pour exporter des blue-jeans à l’échelle mondiale.

La Rédaction (avec Lamia Id Hajji)

Veille multi-sectorielle, études de marché, authentification de documents, notes de conjoncture, organisation des RDV d'affaires, formations et conférences... Les experts en intelligence économique, due diligence et public affairs de Knowdys mettent à votre disposition une connaissance précise de l'environnement économique, culturel et géopolitique des marchés africains.

Plus d'infos sur www.knowdys.com

1 Commentaire

  1. Jab dit :

    Oui Mr messahel le maroc n est pas l algerie en algerie makine oualou c est forbes qui me la dit

Laisser un commentaire