[Africa Diligence] Le Togo est un grand cultivateur d’ananas. Chaque année, le pays produit 600 000 tonnes très prisés sur le marché mondial. Cette embellie du marché vient de se concrétiser avec l’octroi d’un financement à hauteur de 1,7 milliard FCFA du fonds Moringa à Jus Délice, une société togolaise. Ce financement permettra au pays de produire du jus d’ananas qui sera commercialisé sur le marché européen.

Jus Délice, une société togolaise au capital d’environ 15 000 € (exactement 10 millions FCFA), créée seulement en janvier 2017, vient de lever le pactole de 2,6 millions € (1,7 milliard FCFA) auprès du fonds Moringa, fonds capital-investissement spécialisé dans les projets d’agroforesterie en Afrique subsaharienne et Amérique latine.

Ce deal est le troisième de rang pour le compartiment Africain du fonds, créé notamment à l’initiative de la Compagnie Benjamin de Rothschild (CBR), et soutenu par la Banque Africaine de développement (BAD).

Grâce à ce partenariat qui marque l’entrée du fonds Moringa au capital de l’entreprise togolaise, Jus Délice va produire du pur jus d’ananas haut de gamme, pressé à partir d’ananas bio frais. Dans le viseur, ce jus d’ananas togolais « pur jus », qualité premium, cible le florissant marché européen des jus de fruit naturels et sains qui représente actuellement plus de 50% de la consommation mondiale. Et dont la croissance annuelle est estimée à environ 10%.

L’investissement de Moringa permettra entre autres la construction de l’unité de transformation de jus la plus sophistiquée au Togo. Aussi visera-t-il le développement du vaste réseau de cultivateurs utilisant les méthodes de l’agriculture biologique avec l’appui de Label d’Or, une entreprise togolaise créée en 2012, actuellement la principale exportatrice de produits Bio.

Concrètement, Jus Délice bénéficiera d’un puissant réseau de producteurs réunissant plus de 7500 agriculteurs organisés en coopératives et repartis dans les filières ananas, papayes, mangues et oléagineux.

Avec ce nouvel horizon, Jus Délice se dote des moyens pour réaliser son ambition : devenir leader de la production de jus Bio de la région comme l’explique Gustav Bakoundah, son PDG.

Une vision partagée globalement du côté des investisseurs : « Notre objectif est de faire de l’entreprise [NDLR : Jus Délice] une référence en matière de jus Bio », soutient Clément Chenost, directeur d’investissement à Moringa.

La Rédaction (avec Fiacre E. Kakpo)

______

Dans le même ordre d’idées, lire :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici